Shivani, jeune orléanaise, découvre la maçonnerie traditionnelle

Je m’appelle Shivani Jubin, j’ai 22 ans et je suis étudiante en troisième année d’école d’ingénieur en génie civil et géo-environnement à Polytech Orléans. Je suis heureuse de faire partie de l’association Rempart en tant que bénévole depuis mai 2018, ainsi j’ai été bénévole stagiaire dans le cadre de ma formation et ce à deux reprises au sein du château des Deux-Tours.

Avant d’intégrer ma formation d’ingénieur, je m’étais orientée dans un cursus d’architecte. C’est lors de mes recherches de stage sur chantier, que je suis tombée sur un tract présentant l’association Rempart.

L’école dans laquelle j’étais à l’époque, nous autorisait à y faire notre stage, je n’ai donc pas hésité à faire mes recherches.

 

Etant curieuse et amatrice de bâtiments anciens, j’ai tenté de trouver un édifice à proximité de ma ville d’origine et c’est ainsi que j’ai fait la découverte du Château des Deux Tours.

« Il n’est pas toujours nécessaire de partir loin quand de telles pépites se cachent près de chez vous. »

J’ai pu participer au projet de restauration sous différents angles : en participant au remontage de la brèche de la courtine sud en sélectionnant, en maçonnant les pierres adéquates ; en prenant part à la cristallisation du mur de l’enceinte sud afin de soutenir au mieux les pierres à risques de chute. J’ai servi de guide aux quelques visiteurs, souhaitant connaître l’histoire du château. Enfin, j’ai également participé aux ateliers de tests d’enduits, en cassant des morceaux de tuiles afin de colorer naturellement les enduits d’essais. Ce projet m’a permis d’apprendre la maçonnerie traditionnelle, la taille de pierre, la fabrication de mortier et d’enduits.

Cette expérience m’a permis de découvrir de nouvelles cultures en rencontrant des bénévoles venus d’ailleurs (Sud de la France, Egypte, Espagne), de cohabiter et de s’adapter à eux pendant près de deux semaines.

Il m’a également permis de comprendre les modes de construction de l’époque et de me rendre compte de l’intelligence des bâtisseurs de l’époque, qui pourtant n’avaient pas toutes les technologiques acquises aujourd’hui.

« Avoir la satisfaction de pouvoir prolonger la vie de cet édifice exceptionnel, qui a déjà traversé tout ce temps. »

 

Les différents chantiers m’ont donné envie de me dépasser, de faire de mon mieux, malgré la fatigue, la chaleur, la poussière, j’ai pu avoir la satisfaction de pouvoir prolonger la vie de cet édifice exceptionnel, qui a déjà traversé tout ce temps.

photoprofilShivani.jpg

Le Théâtre des Minuits

L'association Les Minuits gère un lieu patrimonial et culturel : le Théâtre des Minuits. Le lieu accueille une programmation artistique annuelle pluridisciplinaire.

Le témoignage de Shivani :